Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Corruption et fraude dans la crise Covid depuis 2020 : Colloque du 24 septembre 2022

Après deux ans de gestion hallucinante du covid, Ariane Bilheran et Vincent Pavan ont souhaité faire le point sur les manipulations diverses, dans les domaines de la médecine, des mathématiques, de la communication, de la psychologie, de la politique, du langage, du droit…

Publicité

Corruption et fraude dans la crise covid depuis 2020 : Colloque des 10 et 11 septembre 2022

Retour sur le colloque organisé ces 10 et 11 septembre à Lisbonne sur le thème « Corruption et fraude dans la crise covid depuis 2020 », organisé par Ariane Bilheran. Il a réuni des médecins, chercheurs, universitaires, pour réfléchir aux mécanismes de fraude et corruption qui ont permis un désastre à la fois sanitaire, social et économique que d’aucune appellent « le covid ».

Pourquoi l’Europe a choisi la solution chinoise contre le covid: remonter à la source

Un article intéressant de l’avocat Michael P. Senger s’intéresse à l’origine de l’idée aberrante de « confinements » généralisés de la population. Pourquoi cette solution inhumaine qui n’est mentionnée dans aucun plan « pandémie » -et pour cause!- a-t-elle été imposée à 3,9 milliards d’individus? Cet article tente de remonter le fil de cette stratégie surréaliste….

Victoire au Costa Rica contre les injections obligatoires: interview d’un militant par Ariane Bilheran

Le gouvernement du Costa-Rica a suspendu le 3 août les injections obligatoires dans le cadre du « covid ». Et une enquête va être menée sur les achats massifs de mixtures effectuées par le précédent gouvernement. Ariane Bilheran, investie dans la réflexion autour de la gestion du covid parmi de nombreux sujets, a interviewé un militant qui a été parmi les premiers à se lever et a permis d’obtenir cette décision.

Conclusions du Grand Jury de l’Opinion Publique sur les crimes du covid : « Tout est intentionnel »

En février 2022, l’avocat allemand Reiner Fuellmich a lancé un Grand Jury, sur le modèle des procédures de Grand Jury aux Etats-Unis mais évidemment hors du système judiciaire institutionnel. L’objectif: présenter à l’opinion publique les preuves des manipulations, nombreuses et graves, qui ont cours au prétexte du covid. Et démontrer l’intention de nuire. De nombreuxLire la suite « Conclusions du Grand Jury de l’Opinion Publique sur les crimes du covid : « Tout est intentionnel » »

Comment deux sociétés pharmaceutiques corrompues profitent de la peur du Monkeypox

Emergent BioSolutions et SIGA Technologies étaient en difficulté financière il y a quelques semaines à peine, mais avec les inquiétudes suscitées par une épidémie mondiale de « variole du singe » dont les médias et les organisations mondiales de santé ont énormément parlé, leurs difficultés – et leurs fautes – ont été rapidement oubliées. (Traduction d’un articleLire la suite « Comment deux sociétés pharmaceutiques corrompues profitent de la peur du Monkeypox »

Si le covid n’est pas un complot… Pourquoi une telle répétition?

Après deux ans de cirque sans nom pour effrayer la population puis la contraindre à s’injecter des produits expérimentaux, le temps d’analyser les mécanismes de ce qu’on peut déjà qualifier de tragédie mondiale est venu. Il est désormais évident que cette « pandémie » et sa gestion hallucinante ne sont pas des faits isolés, mais s’inscrivent dansLire la suite « Si le covid n’est pas un complot… Pourquoi une telle répétition? »

H1N1: Retour sur la gestion de crise et la vaccination

En 2010 deux commissions d’enquête ont été menées sur la gestion de la « pandémie » de H1N1 : une par l’Assemblée, et une par le Sénat qui a examiné le rôle des laboratoires dans la prise de décision. A se replonger dans l’épisode H1N1, on a comme un sentiment de répétition générale et le moins qu’onLire la suite « H1N1: Retour sur la gestion de crise et la vaccination »

Stratégie vaccinale : 34 millions de personnes prioritaires et beaucoup de communication

Dans un avis du 9 juillet, des comités covid français ont précisé sa « stratégie de vaccination ». Il est question de la qualité du vaccin, de populations prioritaires, de plans à mettre en oeuvre dans les grandes villes et beaucoup de « communication » et de la nécessité de faire adhérer la population. Pourtant, il y a des éléments inquiétants dans cet avis.